La e-signature est elle sécurisée ?

Dès son apparition dans le monde du digital, la signature électronique a rapidement gagné sa place dans certaines activités de plusieurs entreprises. Malgré cela, la question qui revient souvent est : une signature électronique est-elle sécurisée ?

Les points déterminants d’un e-signature

La signature électronique constitue un procédé numérique fiable.  Elle permet d’identifier et d’authentifier l’émetteur ou l’auteur d’un papier numérique. Celle-ci est l’équivalent électronique de la signature manuscrite.

Si la signature manuscrite s’applique sur un document papier, la signature numérique s’utilise sur un document au format électronique. L’e-signature favorise objectivement la communication de l’approbation de l’utilisateur. Son application s’effectue principalement par des logiciels adaptés qui fonctionnent avec un système cryptographique particulier. Ainsi, il est possible de signer électroniquement des fichiers word, Jpeg ou PDF. Autre part, la signature électronique engage sérieusement l’utilisateur envers le document signé. Apparemment,  elle dispose d’une valeur légale. Les entre prises qui se demandent si une signature électronique est-elle sécurisée doivent comprendre que la pratique est approuvée comme justification en cas de contrôle ou de litige. A noter que la conservation du document entre en rapport avec son intégrité et sa sécurité.

Est-il favorable de se fier à l’e-signature ?

Avant toute chose, il faut admettre que la signature numérique garantit la sécurité des échanges sur la toile. Cette possibilité est favorisée par une manœuvre cryptographique asymétrique. En effet, la signature en ligne associe une clé privée à une clé publique, à partir d’une fonction de hachage. Ce qui permet ainsi un document signé authentifié. D’un autre côté, la signature électronique ne peut se séparer d’un certificat numérique. Celui-ci permet la liaison entre le signataire et la signature numérique. Dans ce certificat sont présentes une liste de renseignements importants nécessaires à la vérification de l’intégrité de la signature numérique et du document. Ce sont particulièrement des prestataires de services d’authentification électroniques qui se chargent de l’extériorisation des contrats proprement dits. Quant à l’utilisateur, il devra seulement traiter son document avec un appareil spécifique ou un logiciel.

Quand faut-il utiliser une signature électronique ?

La signature numérique est utilisée dans différentes situations comme dans les professions juridiques par exemple. Le document à signé peut constituer un avenant à un contrat, des factures, un contrat ou autres. Dans le cas d’un abonnement sur Internet, l’abonné recevra les documents à signé par courrier. Il a donc là la possibilité de les signer et les finaliser sans avoir à se déplacer. Dans l’ensemble, la signature numérique permet de sécuriser les emails, d’accéder à des plateformes sécurisées, réaliser des déclarations sociales et fiscales, régler des factures, répondre aux appels d’offre, etc.